Greffe de cheveux : la FUT

Les techniques de greffe

Avant l'opération

Cette rubrique introduit les grands principes de la FUT.
Les cheveux longs ne sont pas gênants pour la greffe, au contraire. Les cheveux de la couronne doivent avoir au moins 2 cm pour pouvoir cacher la cicatrice de prélèvement. Il n'est donc pas nécessaire de se couper les cheveux avant une greffe.
La cicatrice de prélèvement est invisible et immédiatement cachée par les cheveux à la fin de l'opération. Elle se résume à un trait horizontal au niveau de la couronne. Les cheveux repoussent de part et d'autre de la cicatrice.

Il faut vous laver les cheveux la veille avec votre shampooing habituel et ne pas être à jeun. Avant l'opération, une prise de sang est nécessaire pour voir si vous êtes en bonne santé, et il ne faut pas prendre d'aspirine 15 jours avant l'intervention car l'aspirine favorise les saignements.
Cas clinique complet : greffe de cheveux. La FUT

Bandelette

Après l’anesthésie locale de la bande à prélever, incision en vue de l’obtention de la bandelette.

Zone donneuse et zone receveuse

Les médecins expérimentés savent comment délimiter efficacement la zone donneuse et la zone receveuse. Une extraction incorrecte peut aboutir à l'épuisement de la zone donneuse. Les nouvelles techniques d'implants capillaires offrent d'excellents résultats quand elles sont effectuées par des professionnels extrêmement bien entraînés et expérimentés.
Voir : échecs et ratages

Zones dégarnies à réimplanter

La technique de greffe par bandelettes (la FUT) : Le prélèvement d'une bande de cuir chevelu se fait dans la zone la plus garnie, habituellement la région occipitale. Le praticien et ses assistants dissèquent visuellement la bandelettes et préparent ainsi les ultramicrogreffons qu'ils réimplantent dans la zone dégarnie. La greffe de cheveux consiste donc à déplacer/transplanter les racines de la couronne (où l'on a "trop de cheveux") vers les zones chauves (où l'on n'a "pas assez de cheveux").
Lors de l’examen médical en consultation, votre chirurgien déterminera si vous êtes un bon candidat pour subir une greffe de cheveux. En effet, certaines calvities très étendues avec une couronne très maigre et des cheveux de mauvaise qualité, ne peuvent malheureusement pas bénéficier de la greffe. Mais ces cas sont très rares. C’est à ce moment qu’il déterminera et discutera avec vous de la technique la plus appropriée pour votre cas précis (FUT ou FUE). .

Bandelette, microgreffons, unités folliculaires

La FUT ou prélèvement par bandelette permet de préparer les greffons avec un contrôle total de la vue. Cette technique permet d'obtenir des greffons de UN seul cheveux, de deux cheveux tout au plus. Seul un grand savoir-faire permet de manipuler avec rapidité, sans les abîmer, sans écraser les cellules, de si petits greffons ou unités folliculaires. La largeur d'un greffon ne dépasse pas 0,5 mm, un demi millimètre. Il faut faire bien mais également vite, car les greffons sont constitués de cellules vivantes qui ne tolèrent pas d’être trop longtemps en dehors de leur site naturel.
Le prélèvement par bandelette laisse une fine cicatrice horizontale cachée dans les cheveux de la zone donneuse (suture par un fil résorbable). De nombreuses améliorations permettent actuellement d'optimiser le résultat, surtout lorsque l'opérateur est un chirurgien confirmé. Dans de rares cas, comme dans toute chirurgie et selon les individus, il peut y avoir des cicatrices élargies ou hypertrophiques. Leur amélioration par des reprises appropriées est une routine de la chirurgie réparatrice.
Le prix des opérations est établi en fonction du choix de la greffe employée (FUT ou FUE) ainsi que du nombre exact de greffons implantés au cours de la séance.
Voir : prix d'une greffe de cheveux

Petits greffons

Seul un grand savoir-faire permet de manipuler avec rapidité, sans les abîmer, sans écraser les cellules, de si petits greffons ou unités folliculaires. La largeur d'un greffon ne dépasse pas 0,5 mm, un demi millimètre. Il faut faire bien mais également vite car les greffons sont constitués de cellules vivantes qui ne tolèrent pas d’être trop longtemps en dehors de leur site naturel.

L'implantation des greffons

L'implantation des greffons est la dernière étape de la greffe. Elle consiste à placer les greffons un par un dans les micro-fentes à l'aide d'un instrument très fin (micro-pince ou HIP). Chaque greffon est inséré dans son intégralité délicatement dans chaque fente sur quelques mm de profondeur de telle sorte qu'il s'adapte parfaitement à son site receveur si bien que ne reste visible en surface que la partie superficielle des cheveux (environ 1 mm). Dans le cas de l'ultra-micro-greffe, les greffons de 1 cheveu seront préférentiellement placés sur la zone frontale en fer à cheval pour un rendu encore plus naturel selon la texture et la couleur des cheveux.

Durée de l'intervention

La durée de l'intervention dépend en grande partie du nombre total de greffons à implanter. Elle varie entre 2 et 8 heures.

la FUT réalisée par une équipe chevronnée

Lorsqu'avec mes assistants nous préparons les microgreffons pour l'impantation capillaire, nous veillons à ce qu'il n'y ait qu'un seul cheveu dans chacun d'entre eux, et nous ne gardons les greffons avec deux cheveux que lorsqu'il est impossible de les séparer sans les abîmer.

Avant / Après

Technique FUT : même patient

Technique FUT

Aspect en fin d'intervention de greffe. La technique FUT permet d'obtenir d’excellents résultats. Les résultats de la greffe de cheveux seront visibles au cours des 12 prochains mois.

Repousse des cheveux : résultat

Technique FUT : résultat "après". Cheveux coupés en brosse.